Le bocage champsaurin

Le travail de la terre a toujours été au cœur de la vie de la vallée du Champsaur. Son bocage, l'un des mieux conservés d'Europe, témoigne des traditions agricoles et d'une grande biodiversité...c'est un milieu incontournable. 

Comme le disait autrefois l’adage local : « Qui n’était pas paysan était feignant » et aujourd'hui encore, où que vos yeux se portent, ce milieu si particulier ne peut échapper à votre attention. Il est le fruit de la sagesse et du pragmatisme des anciens sur des terres rudes qu’il fallait cultiver coûte que coûte pour nourrir les grandes familles du XIXe siècle.

L’aménagement de ces terres se caractérise par des champs séparés par des haies de frênes, de bouleaux ou de fayards (hêtres). Ce système présente de multiples avantages : protection des sols contre l’érosion, amenuisement des effets du vent, ombre et abri pour les animaux, etc.
La biodiversité de ce milieu est exceptionnelle : 180 espèces de fleurs, 70 d’arbres et d’arbustes ; parmi les 35 espèces de mammifères 11 de chauves-souris, 14 de reptiles et d’amphibiens et plus de 184 espèces d’oiseaux y nidifient… En conclusion, ouvrez les yeux et tendez l’oreille !

Un milieu riche d’un point du point de vue écologique et humain. Ce bocage est également un des derniers des montagnes d’Europe qui soit encore presque intact. 

Le sentier de découverte du bocage permet à tous de comprendre le fonctionnement du bocage de montagne. Point de départ du sentier à Beaurepaire (Les Costes).
Gratuit.

Rf champsaur trois croix bocage

Panneaux d information

 

Date de dernière mise à jour : 24/01/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau